Seins
tubéreux

 

Les seins tubéreux constituent une malformation mammaire qui apparaît à l’adolescence lors de la croissance mammaire et qui peut présenter plusieurs stades, de très discrète à très invalidante : la base d’implantation des seins est trop étroite ce qui donne aux seins un aspect en forme de tube au lieu d’être bien arrondis.

Le retentissement psychologique de cette malformation mammaire sur l’adolescente et l’adulte jeune peut être très important si la malformation est importante et une opération peut être envisagée dès la fin de la puberté vers 16-17 ans.

Seins tubéreux

Les seins tubéreux constituent une malformation mammaire qui apparaît à l’adolescence lors de la croissance mammaire et qui peut présenter plusieurs stades, de très discrète à très invalidante : la base d’implantation des seins est trop étroite ce qui donne aux seins un aspect en forme de tube au lieu d’être bien arrondis. Le retentissement psychologique de cette malformation mammaire sur l’adolescente et l’adulte jeune peut être très important si la malformation est importante et une opération peut être envisagée dès la fin de la puberté vers 16-17 ans.

Ce qu’il faut savoir sur l’opération des seins tubéreux

Les malformations observées sur les seins tubéreux peuvent être multiples : 

 

La malformation concerne généralement les deux seins mais elle peut être plus ou moins prononcée d’un côté par rapport à l’autre, ce qui entraîne une asymétrie mammaire souvent importante. Il existe toujours un défaut de la forme des seins qui ne sont pas bien arrondis mais présentent une forme tubulaire avec une base d’implantation trop étroite. Le volume des seins est le plus souvent trop petit, mais les seins peuvent parfois être de volume normal ou à l’inverse trop volumineux (hypertrophie mammaire).

Toutes les configurations sont possibles avec parfois à l’extrême un sein trop gros et l’autre trop petit. L’aréole est souvent trop grande et il peut exister dans la moitié des cas une protrusion aréolaire c’est-à-dire une aréole qui ressort en raison d’une hernie de la glande mammaire. Le traitement des seins tubéreux repose donc sur un diagnostic précis afin d’établir les différentes malformations à corriger et leur degré de sévérité.

La chirurgie des seins tubéreux combine donc plusieurs techniques de chirurgie mammaire et nécessite une grande expérience de la chirurgie mammaire afin d’obtenir une résultat harmonieux dans la forme, le volume, et la symétrie de la poitrine : il peut s’agir d’augmentation mammaire par prothèses, de remodelage des seins par lipofilling mammaire, de cure de ptôse mammaire ou de réduction mammaire ou de combinaisons de plusieurs de ces techniques. Les cicatrices laissées par l’intervention de chirurgie des seins tubéreux sont variables en fonction du type de chirurgie réalisée et évoluent pendant 1 an avant de prendre leur aspect définitif. L’utilisation du laser Urgo Touch en fin d’intervention permet de bien améliorer à terme la qualité des cicatrices de seins tubéreux en réduisant l’intensité de la phase inflammatoire de la cicatrisation.

Les étapes de l’opération des seins tubéreux

I

Avant l’opération des seins tubéreux :

Une consultation de chirurgie réparatrice mammaire est indispensable avant la chirurgie des seins tubéreux : elle permet au chirurgien de déterminer la ou les techniques chirurgicales les plus adaptées aux désirs de la patientes. Une mammographie ou une échographie mammaire préopératoire est systématique. L’opération des seins tubéreux se déroule sous anesthésie générale. Une consultation d’anesthésie est obligatoire avant toute intervention nécessitant une anesthésie générale. Vous devrez vous y rendre avec les résultats de la prise de sang prescrite lors de la consultation. Des photographies médicales sont toujours réalisées avant l’opération des seins tubéreux et un soutien gorge de type brassière avec une ouverture par le devant est prescrit.

I

L’hospitalisation pour seins tubéreux :

L’opération de seins tubéreux dure en moyenne 1 à 2 heures et se pratique sous anesthésie générale. La durée de l’hospitalisation varie selon les techniques utilisées, il peut s’agir de chirurgie ambulatoire dans le cas d’un lipofilling mammaire (entrée à la clinique le matin de l’opération et sortie dans l’après-midi), ou d’une hospitalisation courte de 1 à 2 nuit dans les cas d’une augmentation mammaire par prothèses, d’une cure de ptôse mammaire ou d’une réduction mammaire.

I

Après l’opération des seins tubéreux :

Après une opération pour seins tubéreux, les suites sont variables en fonction de la ou des interventions qui ont été réalisées : les douleurs sont très modérées en cas de ptôse mammaire simple ou de lipofilling mammaire, mais elles peuvent être un peu plus importantes en cas d’augmentation mammaire par prothèses mammaires : dans tous les cas, des antalgiques adaptés vous sont prescrits pendant quelques jours pour lutter contre la douleur et un arrêt de travail d’une quinzaine de jours peut vous être remis lors de la sortie d’hospitalisation. Des pansements infirmiers seront à réaliser tous les jours pendant 15 jours et un rendez-vous de contrôle sera fixé 15 jours après l’opération.

Tarifs

CHIRURGIE

Seins
Tubéreux

ANESTHÉSIE

Générale

HOSPITALISATION

1 à 2 nuit

TARIF

2900-4000 €

Je souhaite prendre un rendez-vous avec le docteur Raphaële ROSSARIE.

Les autres interventions

MAMELONS OMBILIQUÉS

Les mamelons ombiliqués sont une malformation mammaire représentait par une absence de relief des mamelons

 

SYNDROME DE POLAND

Le syndrome de Poland est une malformation mammaire congénitale, qui peut concerner les femmes ou les hommes

 

GYNÉCOMASTIE

 

La gynécomastie est un développement excessif des seins chez l’homme, d’un seul côté ou des deux côtés.

Docteur Raphaële ROSSARIE
Spécialiste en chirurgie esthétique et médecine esthétique.

CONSULTATION

Lundi mercredi et samedi
sur rendez-vous.

CABINET

11, rue d’Orléans 92200
Neuilly sur Seine

ACCÈS

  Sablons

© DR RAPHAËLE ROSSARIE • 2018