La chirurgie
intime

 

La chirurgie intime est une demande de plus en plus fréquente chez la femme, que ce soit en chirurgie esthétique ou en chirurgie réparatrice, ceci grâce à la levée des tabous qui permet de prendre mieux en considération certains complexes féminins et à l’amélioration des techniques chirurgicales de ces dernières années. La chirurgie intime réparatrice permet aux femmes concernées, en apportant une solution à leur complexe, d’améliorer leur confiance en elles et dans leur couple. La chirurgie intime, si elle ne constitue pas le traitement pour une vie sexuelle épanouie, peut néanmoins souvent permettre d’améliorer la qualité de vie sexuelle.

Dans ce cadre, le Docteur Rossarie réalise la chirurgie de réduction des petites lèvres hypertrophiques (nymphoplastie), la reconstruction du clitoris après excision (clitoridoplastie) et le lipofilling de cicatrices d’épisiotomie. Cette chirurgie réparatrice ne s’inscrit pas dans le même cadre que les interventions de chirurgie intime esthétique pour convenances personnelles, comme l’hyménoplastie (réparation de l’hymen) et la pénoplastie (chirurgie d’agrandissement du pénis) que le Dr Rossarie ne réalise pas.

La chirurgie
intime

La chirurgie intime est une demande de plus en plus fréquente chez la femme, que ce soit en chirurgie esthétique ou en chirurgie réparatrice, ceci grâce à la levée des tabous qui permet de prendre mieux en considération certains complexes féminins et à l’amélioration des techniques chirurgicales de ces dernières années.

La chirurgie intime réparatrice permet aux femmes concernées, en apportant une solution à leur complexe, d’améliorer leur confiance en elles et dans leur couple. La chirurgie intime, si elle ne constitue pas le traitement pour une vie sexuelle épanouie, peut néanmoins souvent permettre d’améliorer la qualité de la vie sexuelle.

Dans ce cadre, le Docteur Rossarie réalise la chirurgie de réduction des petites lèvres hypertrophiques (nymphoplastie), la reconstruction du clitoris après excision (clitoridoplastie) et le lipofilling de cicatrices d’épisiotomie.

Cette chirurgie réparatrice ne s’inscrit pas dans le même cadre que les interventions de chirurgie intime esthétique pour convenances personnelles, comme l’hyménoplastie (réparation de l’hymen) et la pénoplastie (chirurgie d’agrandissement du pénis) que le Dr Rossarie ne réalise pas.

Les interventions

PETITES LÈVRES/
NYMPHOPLASTIE

La nymphoplastie permet de réduire la taille des petites lèvres de la vulve quand elles sont trop grandes

LIPOFILLING DE CICATRICE D’ÉPISIOTOMIE

Le lipofilling d’épisiotomie permet d’injecter la graisse du patient à une cicatrice d’épisiotomie

CLITORIDOPLASTIE

La clitoridoplastie est une technique de réparation qui s’adresse aux femmes victimes d’excision rituelle

Pour aller plus loin

I

Une chirurgie en plein essor qui bénéficie des techniques récentes de la chirurgie réparatrice

Les récentes évolutions des techniques de chirurgie réparatrice ont bénéficié à la chirurgie intime de la femme qui s’est considérablement développée ces dernières années. Ainsi, les résultats obtenus sont naturels, esthétiques et fonctionnels et les suites opératoires sont simplifiées. La chirurgie intime permet ainsi aux femmes de retrouver une meilleure image de leur corps, une sexualité plus épanouie et une meilleure confiance en elles.

I

Avant une intervention pour chirurgie intime de la femme, les consignes médicales les plus importantes sont les suivantes :

Une consultation de chirurgie est nécessaire avant toute opération de chirurgie intime de la femme :

Cette consultation permet au chirurgien d’effectuer un examen clinique gynécologique afin de déterminer les gestes chirurgicaux adaptés à chaque patiente, en fonction de ses antécédents de grossesses, d’accouchement, de l’existence de douleurs et du retentissement éventuel de ces douleurs sur la vie quotidienne et sur les rapports sexuels.

Une consultation d’anesthésie est obligatoire avant toute intervention nécessitant une anesthésie générale, une anesthésie locorégionale (rachianesthésie) ou une neuroleptanalgésie (« demi sommeil »). Vous devrez vous y rendre avec les résultats de la prise de sang prescrite lors de la consultation.

Le tabac doit être arrêté avant l’intervention pour permettre une bonne cicatrisation des muqueuses génitales. L’aspirine, les anti-inflammatoires et les anticoagulants oraux doivent être arrêtés dans les jours qui précèdent l’intervention pour réduire le risque hémorragique. Ils seront éventuellement relayés par des anticoagulants injectables. Une préparation cutanée par une douche au savon antiseptique est à réaliser la veille et le matin de l’opération de chirurgie de la silhouette.

Les actualités

Aucun résultat

La page demandée est introuvable. Essayez d'affiner votre recherche ou utilisez le panneau de navigation ci-dessus pour localiser l'article.

Aucun résultat

La page demandée est introuvable. Essayez d'affiner votre recherche ou utilisez le panneau de navigation ci-dessus pour localiser l'article.

Docteur Raphaële ROSSARIE
Spécialiste en chirurgie esthétique et médecine esthétique.

CONSULTATION

Lundi mercredi et samedi
sur rendez-vous.

CABINET

11, rue d’Orléans 92200
Neuilly sur Seine

ACCÈS

  Sablons

© DR RAPHAËLE ROSSARIE • 2018