Liposuccion
des hanches

Chez l’homme, les amas graisseux récalcitrants aux régimes et à la pratique sportive se localisent le plus souvent au niveau des hanches ou poignées d’amour. La liposuccion des hanches permet dans ce cas d’aspirer l’excès de graisse localisée dans les bourrelets situés au-dessus des fesses, au niveau du bas du dos.
Chez la femme, la liposuccion des hanches permet de redessiner une taille fine, sans amas graisseux localisés, en diminuant efficacement l’épaisseur des tissus graisseux sous cutané au niveau des hanches.

Liposuccion
des hanches

Chez l’homme, les amas graisseux récalcitrants aux régimes et à la pratique sportive se localisent le plus souvent au niveau des hanches ou poignées d’amour. La liposuccion des hanches permet dans ce cas d’aspirer l’excès de graisse localisée dans les bourrelets situés au-dessus des fesses, au niveau du bas du dos.
Chez la femme, la liposuccion des hanches permet de redessiner une taille fine, sans amas graisseux localisés, en diminuant efficacement l’épaisseur des tissus graisseux sous cutané au niveau des hanches.

Ce qu’il faut savoir sur la liposuccion des hanches

L’opération de liposuccion des hanches permet de retirer par aspiration l’excédent de graisse située sur les hanches, au-dessus des fesses pour redessiner la taille chez l’homme et permettre de retrouver une taille fine chez la femme. En pratique, deux incisions très courtes de 3 à 5 mm sont réalisées, pour placer sous la peau une canule de liposuccion qui permet directement d’aspirer la graisse à ce niveau. Les canules utilisées doivent être extrêmement fines, entre 3 et 4 mm, afin d’obtenir un résultat précis et harmonieux.

Les cellules graisseuses restantes n’ont pas la capacité de se multiplier à nouveau, elles ne peuvent donc pas réapparaître après une liposuccion des hanches. Par contre les cellules restantes peuvent grossir en cas de prise de poids consécutive à l’intervention. C’est pourquoi l’opération de liposuccion des hanches permet d’obtenir un résultat durable dans le temps, à condition que le poids du patient soit stable.

Les cicatrices de liposuccion des hanches sont définitives mais très discrètes et s’estompent avec le temps pour prendre leur aspect définitif en général après 1 an. L’utilisation du laser Urgo Touch en fin d’intervention de lipoaspiration des hanches permet d’améliorer l’aspect des cicatrices en diminuant l’intensité de la réaction inflammatoire. L’opération de liposuccion des hanches est très souvent possible en cas d’excédent graisseux au niveau des hanches car le peau à ce niveau garde toujours des propriétés élastiques et se retendra facilement après une liposuccion même après des variations de poids importantes.

Les étapes de la liposuccion des hanches

I

Avant une liposuccion des hanches :

Deux consultations de chirurgie esthétique sont légalement obligatoires avant toute opération de liposuccion des hanches. La lipoaspiration peut être réalisée, selon les cas et l’importance des zones à traiter, soit sous anesthésie locale, soit neuroleptanalgésie (« demi-sommeil »), soit sous anesthésie générale.

Le choix entre ces différentes techniques sera le résultat d’une discussion entre vous, le chirurgien et l’anesthésiste, en fonction des localisations de lipoaspiration, de l’importance des surcharges graisseuses et de la durée de l’intervention. Une consultation d’anesthésie est obligatoire avant toute intervention nécessitant une anesthésie générale ou une neuroleptanalgésie (« demi sommeil »). Vous devrez vous y rendre avec les résultats de la prise de sang prescrite lors de la consultation. Des photographies médicales sont toujours réalisées avant l’opération de liposuccion des hanches et un panty est prescrit.

I

L’hospitalisation pour liposuccion des hanches:

L’opération de liposuccion des hanches peut se dérouler sous anesthésie locale ou sous anesthésie générale et dure environ 1 heure. La liposuccion des hanches peut permettre de retirer entre 0,5 et 2l de graisse selon la corpulence du patient. L’opération de liposuccion des hanches se déroule le plus souvent en ambulatoire si elle est isolée et si les quantités de graisse à aspirer sont peu importantes (entrée à la clinique le jour de l’opération et sortie le jour même).

En cas de liposuccion de la silhouette extensive, associant la liposuccion des hanches à d’autres zones et retirant des quantités de graisse importantes (4 à 5 litres), une hospitalisation d’une nuit peut être nécessaire après l’opération pour surveiller le bon rétablissement du patient.

I

Les suites de l’opération de liposuccion des hanches

Il existe deux petites cicatrices au niveau du dos qui mesurent moins d’un centimètre . Elles sont définitives mais très discrètes, le plus souvent cachées dans un pli naturel et s’estompent avec le temps. La liposuccion des hanches est une intervention qui donne pendant quelques jours des douleurs que les patients décrivent souvent comme de grosses courbatures. Des antalgiques appropriés sont alors prescrits.

Les hanches peuvent présenter un oedème (gonflement), des ecchymoses (bleus), et être un peu tendues pendant les premières semaines, puis elles prennent progressivement leur aspect définitif : les résultats de la liposuccion commencent à être visibles après 2 à 3 semaines et le résultat définitif est obtenu au bout de 3 à 6 mois. Un panty assurant une bonne contention doit être porté pendant six semaines après l’opération, il permet de limiter l’oedème post opératoire et aide la peau à se rétracter.

Je souhaite prendre un rendez-vous avec le docteur Raphaële ROSSARIE.

Les autres interventions

LIPOSUCCION VENTRE

La liposuccion du ventre permet de retirer la graisse abdominale sous la peau

LIPOSUCCION FESSES

La liposuccion des fesses permet de redessiner la fesse en retirant la graisse

LIPOSUCCION BRAS

La liposuccion des bras permet d’affiner des bras en aspirant la graisse

Docteur Raphaële ROSSARIE
Spécialiste en chirurgie esthétique et médecine esthétique.

CONSULTATION

Lundi mercredi et samedi
sur rendez-vous.

CABINET

11, rue d’Orléans 92200
Neuilly sur Seine

ACCÈS

  Sablons

© DR RAPHAËLE ROSSARIE • 2018