FAQ

Quelles prothèses mammaires choisir pour une augmentation mammaire : sérum physiologique ou silicone ?

L’augmentation mammaire peut être réalisée par des prothèses en gel de silicone le plus souvent, ou par des prothèses remplies de sérum physiologique. Les prothèses de silicone sont les plus utilisées car elles permettent d’obtenir un résultat plus naturel à l’oeil et au toucher et offrent une grande diversité de forme. Il s’agit d’implants mammaires composés d’une enveloppe en élastomère de silicone et remplis d’un gel de silicone médical.

Il reste cependant possible si c’est le souhait de la patiente de réaliser une augmentation mammaire par prothèses en sérum physiologique : dans ce cas, les implants mammaires sont composés d’une enveloppe en élastomère de silicone et remplis de sérum physiologique (eau salée). En cas de rupture d’une prothèse en sérum physiologique, la patiente ne craindra pas une diffusion de gel de silicone dans l’organisme. Par contre la prothèse se videra complètement et instantanément de son contenu et se dégonflera. En cas de rupture d’une prothèse en gel de silicone, celle-ci ne se dégonflera pas immédiatement car le gel de silicone contenu à l’intérieur de l’enveloppe de la prothèse reste cohésif et forme un bloc. Par contre avec le temps, le gel de silicone pourra petit à petit s’extraire de l’enveloppe de la prothèse et diffuser dans les tissus.

Docteur Raphaële ROSSARIE
Spécialiste en chirurgie esthétique et médecine esthétique.

CONSULTATION

Lundi mercredi et samedi
sur rendez-vous.

CABINET

11, rue d’Orléans 92200
Neuilly sur Seine

ACCÈS

  Sablons

© DR RAPHAËLE ROSSARIE • 2018