liposuccion Paris

Lipoaspiration, liposuccion et liposculpture sont trois termes qui désignent la même intervention. C’est l’opération qui permet de supprimer définitivement les surcharges de graisse localisées qui ne disparaissent pas malgré un régime alimentaire ou l’exercice physique.

En pratique, elle peut s’appliquer à un grand nombre de région du corps : liposuccion de la culotte de cheval, liposuccion des hanches, de ventre, des cuisses, des genoux, des mollets, des chevilles, du cou et du visage. Le principe de la liposuccion est d’aspirer les cellules graisseuse en surnombres situées sous la peau. Comme ces cellules graisseuses n’ont pas la faculté de se remultiplier, il n’y aura pas de récidive si le patient y associe une bonne hygiène de vie. Par contre, elle ne constitue pas une méthode d’amaigrissement ni un traitement de l’obésité.

L’opération de liposuccion :

Une liposuccion peut durer de 30 minutes à environ deux heures. Le principe de l’opération est d’aspirer la graisse en excès située sous la peau . La durée de l’hospitalisation est fonction de la quantité de graisse extraite mais elle est le plus souvent d’une journée (hospitalisation « ambulatoire » : c’est-à-dire que vous entrez à la clinique le matin de l’opération et vous ressortez le soir). La lipoaspiration peut être réalisée, selon les cas et l’importance des zones à traiter, soit sous anesthésie locale, soit neuroleptanalgésie (« demi-sommeil »), soit sous anesthésie générale, éventuellement sous anesthésie loco-régionale (rachi-anesthésie). Le choix entre ces différentes techniques sera le fruit d’une discussion entre vous, le chirurgien et l’anesthésiste, en fonction des localisations de lipoaspiration, de l’importance des surcharges graisseuses et de la durée de l’intervention.

Les suites d’une liposuccion :

Les cicatrices sont  très courtes (de l’ordre de 3 ou 4 millimètres) et discrètes, car le plus souvent cachées dans un pli naturel. La liposuccion est une intervention qui donne pendant quelques jours des douleurs que les patients décrivent souvent comme de « grosses courbatures. » Des antalgiques appropriés sont alors prescrits. Le port d’un vêtement de compression (panty) pendant six semaines après la lipoaspiration permet de limiter l’oedème post opéraoire et aide à la rétraction de la peau. Le résultat définitif de la lipoaspiration ne peut être apprécié que 3 à 6 mois après l’opération. En effet, avant ce délai, il existe un oedème des zones lipoaspirées.