A propos de cette intervention

réduction mammaire La réduction mammaire ou diminution mammaire est l’opération qui permet de réduire la taille de seins trop volumineux (hypertrophie mammaire) en retirant la glande mammaire excédentaire et en redrapant la peau. Dans le même temps, les seins et les aréoles sont de remontés en bonne position.

L’hypertrophie mammaire peut être à l’origine d’une gène sociale, avec des difficultés à l’habillement et l’évitement de la pratique de certains sports, mais elle peut aussi réaliser un véritable complexe, et surtout être à l’origine de douleurs dorsales chroniques.

L’opération de réduction mammaire :

En fonction des cas, la cicatrice de diminution mammaire peut être située autour de l’aréole, associée à une cicatrice verticale et éventuellement à une cicatrice horizontale (cicatrice « en T inversé »). Cette cicatrice horizontale peut parfois être réduite ou même évitée si la morphologie du sein et l’élasticité de la peau le permettent. Le choix de la cicatrice est fait en consultation avec le chirurgien et est déterminé selon votre morphologie. Les cicatrices peuvent être rouges et visibles pendant quelques mois et prennent leur aspect définitif au bout de 1 an.

L’intervention réduit le volume des seins, et corrige:
– la ptose, en remontant le sein
– une éventuelle asymétrie des seins préexistante
– la position de l’aréole et du mamelon, qui sont remontés par l’intervention

L’opération se déroule sous anesthésie générale à la clinique Cherest de Neuilly sur Seine et dure environ 2 heures 30 à 3 heures. Vous restez hospitalisée le plus souvent 2 à 3 jours (entrée le matin de l’opération et sortie le lendemain ou le surlendemain).

Les suites d’une diminution mammaire :

L’opération de réduction mammaire n’est pas très douloureuse car le muscle n’est pas touché pendant l’opération. Un traitement antalgique pendant quelques jours est cependant prescrit systématiquement après l’opération.
Un soutien-gorge assurant une bonne contention et sans armatures métalliques (type soutien-gorge utilisé pour le sport) doit être porté pendant six semaines après l’opération.

Un arrêt de travail de deux à quatre semaines vous sera prescrit en post-opératoire.

Le résultat de l’opération de diminution mammaire est visible immédiatement. Cependant les premières semaines, les seins sont légèrement gonflés par l’oedème et il faut attendre au moins trois à six mois pour juger du résultat définitif de la forme des seins.

L’intervention apporte une amélioration fonctionnelle notable et rapide (habillement, sport, disparition des douleurs dorsales).

Le risque de cancer du sein n’est pas augmenté et la surveillance des seins par mammographie dans le cadre du dépistage systématique du cancer du sein n’est pas parturbé par la plastie mammaire de réduction. Il est conseillé de pratiquer une mammographie de référence quelques mois après l’intervention.

Prix de l’opération de réduction mammaire :

Une prise en charge par l’assurance maladie est possible en cas d’hypertrophie mammaire caractérisée dont la résection prévue en préopératoire est d’au moins 300 grammes par sein opéré. Votre chirurgien esthétique saura vous dire si vous entrez dans le cadre d’une telle prise en charge. Dans ce cas, le pris de l’opération est compris entre 1800 et 3000 euros et peut être remboursé en partie ou en totalité par votre mutuelle.

Dans les autres cas, il s’agit plus d’une ptôse mammaire que d’une véritable hypertrophie et c’est alors une intervention à but esthétique qui ne peut être prise en charge ni par la sécurité sociale, ni par les mutuelles. L’ensemble des frais est à la charge de la patiente et aucun arrêt de travail ne peut être prescrit. Dans ce cas, le coût de l’opération est à partir de 3700 euros TTC tout compris ( honoraires chirurgicaux, honoraires d’anesthésie, 1 nuit d’hospitalisation, forfait esthétique, TVA 20%). Un remis vous sera remis en consultation.

Questions fréquentes réduction mammaire

Poitrine trop volumineuse, cicatrices de diminution mammaire, coût d’une réduction mammaire… Le docteur Raphaële Rossarie, chirurgien esthétique à Paris, spécialisée en chirurgie des seins (chirurgie réparatrice des seins et chirurgie esthétique seins) répond à vos questions sur la réduction mammaire.

Qu’est-ce qu’une hypertrophie mammaire ?
Une hypertrophie mammaire correspond chez la femme à une poitrine trop volumineuse. La poitrine est souvent tombante et le bonnet supérieur à D. L’hypertrophie mammaire survient à la puberté ou s’installe progressivement avec le temps. Quand l’hypertrophie mammaire est importante, elle peut entraîner des douleurs dorsales, une gêne à l’habillement et pour pratiquer certains sports et une gêne esthétique.

 

Qu’est-ce qu’une réduction mammaire ?
La réduction mammaire ou diminution mammaire est l’opération de réduction des seins trop volumineux. La réduction mammaire consiste à retirer l’excès de peau, de glande mammaire et de graisse et à remonter les seins tombants en bonne position. Elle permet à la patiente de retrouver une poitrine esthétique en harmonie avec sa silhouette et traite les douleurs dorsales.
Poitrine trop volumineuse à 16 ans : A partir de quel âge peut-on faire une réduction mammaire ?
L’opération de réduction mammaire peut se faire chez une jeune patiente à partir de la fin de la puberté soit vers 16 ans. En effet il y a plusieurs bénéfices à réaliser tôt une opération de réduction mammaire : à cet âge, la patiente est souvent complexée, gênée dans sa vie personnelle, pour l’habillement et pour la pratique sportive au lycée. Le poids de la poitrine peut entraîner une mauvaise posture et des dorsalgies chroniques. Enfin, la peau souvent fragilisée à cet âge est plus sujette aux vergetures.
Pour une opération de réduction mammaire chez une patiente mineure, le consentement des parents est indispensable.
Quelle taille de bonnet choisir après une réduction mammaire ?
Il est possible de retirer un volume plus ou moins important de glande mammaire par une opération de réduction mammaire. Vous discuterez avec votre chirurgien lors de la consultation préopératoire de la taille de seins que vous souhaitez conserver après l’opération de réduction mammaire. Votre chirurgien esthétique saura vous conseiller sur la ou les tailles les plus adaptées à votre morphologie.
J’ai de grandes aréoles, est-il possible de les réduire en même temps que l’opération de réduction mammaire ?
Oui, les seins hypertrophiques présentent souvent des aréoles large. Celles-ci sont toujours diminuées par l’opération de réduction mammaire.
Quelle est la durée de l’opération de réduction mammaire ? Quel type d’anesthésie ?
L’opération de réduction mammaire dure entre 2 et 3 heures selon l’importance de la diminution mammaire à effectuer. Elle se déroule sous anesthésie générale.
Quelle est la durée de l’hospitalisation pour une réduction mammaire ?
La durée d’hospitalisation pour une diminution mammaire est généralement de 1 à 2 nuits après l’opération.
Quelles sont les suites d’une opération de réduction mammaire ?
Après une opération de réduction mammaire, vous devrez porter une brassière de contention type ZBra pendant 4 à 6 semaines. Des pansements seront à réaliser tous les jours par une infirmière pendant 15 jours. Des fils sont à retirer au bout de 15 jours environ. Prévoyez un arrêt de travail de 15 jours pour un travail de bureau, à 3 semaines environ pour un travail plus physique.
L’opération de réduction mammaire est-elle douloureuse ?
L’opération de réduction mammaire n’est pas très douloureuse car les muscles pectoraux, à l’origine des douleurs pour la chirurgie des seins ne sont pas sollicités par l’intervention. Les douleurs sont modérées les premiers jours et bien soulagées par des antalgiques simples.
Quelles cicatrices d’une diminution mammaire ?
L’opération de réduction mammaire entraîne obligatoirement des cicatrices, pour permettre de remonter les seins en bonne position et de retirer l’excès de peau, de graisse et de glande mammaire. Les cicatrices sont classiquement « en ancre de marine », encore appelées « en T inversé » : autour de l’aréole, verticale, et horizontale dans le pli du sein. Dans certains cas si l’hypertrophie n’est pas trop importante, il est possible de ne pas réaliser la cicatrice horizontale mais seulement les cicatrices verticales et autour de l’aréole.
Toutes les cicatrices évoluent pendant plusieurs mois. En général, les cicatrices sur peau blanche sont fines et discrètes lors du retrait des points, 15 jours après une réduction mammaire. Elles peuvent ensuite passer par une phase d’inflammation et devenir plus rouges ou boursouflées, ce qui est une étape normale de la cicatrisation. Au bout de 6 à 12 mois, les cicatrices prennent leur aspect définitif et sont le plus souvent blanches et très discrètes.
Il faut être plus prudent chez les patientes à peau noire, qui peuvent développer des cicatrices chéloïdes plus visibles. Il existe des moyens pour prévenir et traiter ce type de cicatrices pathologiques.
Peut-on envisager une grossesse après une réduction mammaire ?
Une grossesse peut être envisagée sans problème après une opération de réduction mammaire. Il est cependant souhaitable d’attendre au moins 6 mois après l’opération, afin de ne pas trop solliciter les cicatrices lors des changements de volume des seins durant la grossesse.
Peut-on allaiter après une réduction mammaire ?
L’allaitement n’est pas garanti après une opération de réduction mammaire, mais il est possible dans la majorité des cas : les canaux galactophores sectionnés cicatrisent et il reste toujours assez de glande mammaire pour pouvoir allaiter.
L’opération de réduction mammaire augmente t-elle les risques de cancer du sein ?
L’opération de réduction mammaire n’augmente pas les risques de cancer du sein. Au contraire, en diminuant la quantité de tissus glandulaire, l’opération de diminution mammaire permet d’en réduire les risques.
L’opération de réduction mammaire est-elle prise en charge par la sécurité sociale ?
L’opération de réduction mammaire est prise en charge par la sécurité sociale à partir du moment où l’opération retire au moins 300 gramme par sein, soit le plus souvent à partir d’un bonnet D ou E.
Dans ce cas, seuls restent à votre charge les honoraires chirurgicaux et d’anesthésie, qui peuvent être pris en charge en partie ou en totalité par votre mutuelle.
L’opération de réduction mammaire est à partir de 1800 euros, comprenant les honoraires chirurgicaux et d’anesthésie. Un devis vous sera remis lors de votre consultation préopératoire.
Photos avant après réduction mammaire

photo avant après réduction mammaire

photo avant après réduction mammaire 2