reconstruction mammaireLorsque la quantité de peau restante après la mamectomie est insuffisante ou lorsqu’elle a été fragilisée par les rayons, il est nécessaire d’apporter des tissus d´une autre partie du corps. Cette technique constitue la réalisation d’un lambeau. Dans ce cas il est possible de reconstruire le sein en utilisant  le muscle et la peau du dos : c’est le lambeau de grand dorsal.

 

L’opération de reconstruction mammaire par lambeau de grand dorsal :

Le muscle grand dorsal est le muscle le plus superficiel du dos. Sa fonction n´étant pas indispensable pour les gestes quotidiens, il peut être déplacé avec une partie de la peau en regard et mis en place au niveau de la poitrine pour reconstruire un sein après ablation du sein pour cancer. Cette technique peut suffire à reconstruire le volume du sein mais le plus souvent, lorsque le volume transféré est insuffisant, il faut y ajouter la pose d’une prothèse mammaire.

L’opération se déroule sous anesthésie générale et dure environ 3 heures. Vous restez hospitalisée le plus souvent entre 4 et 7 jours.

Les suites de l’opération :

Après l’intervention, il existe une cicatrice au niveau du sein et au niveau du dos qui nécessitent des soins par une infirmière pendant 10 à 15 jours. Les cicatrices sont définitives et indélébiles mais s’atténuent avec le temps. Elles doivent être protégées du soleil pendant un an. Un traitement antalgique pendant plusieurs jours est systématique après l’opération car il est courant de ressentir une douleur associée à une sensation de tension au niveau du sein reconstruit. Un soutien-gorge assurant une bonne contention et sans armatures métalliques (type soutien-gorge utilisé pour le sport) doit être porté pendant un à deux mois après l’opération.