botox transpiration aisselles Paris

Courrier des lecteurs : du Botox dans les aisselles ?

Bonjour docteur,

Je souffre de problèmes de transpiration au niveau des aisselles depuis l’adolescence. Pour ce problème j’ai essayé pas mal de choses, comme la pierre d’alun ou l’anti transpirant Etiaxil. Mais ce n’est pas parfait et en plus cela contient des sels d’aluminium qui ne sont pas recommandés. J’ai entendu parler des injections de Botox dans les aisselles : le résultat semble assez efficace mais je crois que le produit est assez cher ? Pouvez-vous me dire le prix d’une telle procédure ? Est-ce vraiment efficace ? Est-ce douloureux ? Quels sont les dangers ?

Merci d’avance de votre réponse

Cordialement,

X


 

Bonjour Monsieur,

Effectivement le Botox axillaire est efficace pour contrôler la transpiration en cas d’hyper transpiration ou hyperhidrose.

Il s’agit de réaliser une dizaine d’ injections de Botox en très petites quantités au niveau des aisselles. La toxine botulique peut également être utilisée au niveau de la paume des mains pour traiter des mains moites. Le Botox ainsi injecté agit directement au niveau des glandes sudoripares pour diminuer la production de sueur de 85 % environ. L’effet n’est pas immédiat car le produit met entre 2 et 8 jours pour commencer à agir et dure environ 7 mois. La procédure n’est pas très douloureuse au niveau des aisselles, un peu plus au niveau des mains : dans ce cas un patch anesthésiant d’Emla peut être appliqué 1 à 2 heures avant les injections.

Le prix d’une injection de Botox au niveau des aisselles est de 450 euros TTC.

La procédure ne présente pas de danger particulier : il peut exister des rougeurs ou des bleus au niveau des injections mais ceux-ci disparaissent en général rapidement. La croyance qu’il est dangereux de bloquer la transpiration n’est pas fondée, d’autant plus que les glandes sudoripares des aisselles ne représentent que 1% du total des glandes sudoripares. Avant le traitement il faut surtout s’assurer que l’hyper sudation n’est pas le symptôme d’une autre pathologie, en particulier une hyperthyroïdie, même si la plupart des hyperhidroses localisées au niveau des aisselles ou des mains n’ont pas de cause particulière.

Bien Cordialement,

Docteur Rossarie

 

Sur le site :

Injections de Botox

 

 

 

 

 

 

5 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *